Recevez nos meilleures idées de voyages chez vous

Popup - Catalogue [FR]

Amsterdam compte beaucoup d’excellents restaurants, mais ce ne sont pas les choix gastronomiques qui manquent sur votre navire fluvial. Pour avoir un véritable avant-goût de la vie néerlandaise moyennant quelques euros, faites le plein de nourriture de rue classique à déguster pendant que vous parcourez la ville. Voici nos coups de cœur.

Broodje Haring

Si vous vous imaginez en train de tenir un hareng cru par la queue au-dessus de votre bouche pour le manger, revoyez un peu vos attentes. Ce n’est pas ainsi que se mange le hareng à Amsterdam. Produit de base de la cuisine de rue locale, le hareng cru, servi haché et garni d’oignons et de cornichons, se mange en piquant les morceaux de poisson avec un cure-dent.

Chose certaine, c’est une expérience haute en saveurs! Pour adoucir le goût, commandez un broodje haring (sandwich au hareng). Vous obtiendrez les mêmes ingrédients, mais le petit pain blanc rend le tout beaucoup plus facile à manger debout.

Où l’essayer: Il y a des kiosques de hareng dans toute la ville, souvent le long des canaux. Le Stubbe’s Haring, près de la gare centrale d’Amsterdam, n’est qu’à 15 minutes de marche du port fluvial.

Poffertjes

Ces délicieuses petites crêpes soufflées garnies de beurre et de sucre à glacer sont un véritable régal pour quiconque ayant la dent sucrée. De la taille d’un dollar d’argent, ces sucreries sont un délice en bouche (elles vous seront servies directement dans une poêle en fonte grésillante, donc laissez-les refroidir une minute).

La version classique est déjà savoureuse, mais vous pouvez aussi en avoir farcies aux pommes ou aux raisins secs, ou garnies de Nutella ou de confiture. Les gens du coin savent qu’il faut retourner les poffertjes avant de les manger pour éviter d’avoir du sucre à glacer sur ses vêtements.

Où l’essayer: La plupart des marchés locaux abritent des kiosques de poffertjes. Nous recommandons le Poffertjes Albert Cuyp du Albert Cuyp Markt ou le Ome Tom’s du Dapper Markt, dans l’est d’Amsterdam.

Stroopwafels

Toutes les épiceries de la ville vendent des stroopwafels (gaufres au sirop) emballées, mais pour en faire vraiment l’expérience, goûtez-en des frais, avec le sirop épais coulant d’entre deux minces biscuits gaufres. Ils sont aussi offerts trempés dans le chocolat, mais le sirop est assez sucré que ça semble un peu exagéré, à moins que vous ne soyez un grand fan de chocolat.

Où l’essayer: L’Albert Cuyp Markt est la meilleure option toute l’année. Pendant les fêtes, vous trouverez également des kiosques dans les marchés de Noël et près des patinoires extérieures.

Frites

Vous pensez que les bonnes vieilles frites sont un peu ennuyeuses? Pas à Amsterdam! Vous ne les mangerez pas nature, ni avec du ketchup.

Selon le style néerlandais classique, les frites sont nappées de mayonnaise, mais il y a beaucoup d’autres options. La sauce satay est un choix populaire, ou essayez l’un des deux combos de garnitures les plus communs. Le patat speciaal est garni de ketchup au cari, de mayonnaise et d’oignons hachés. Le patatje oorlog a aussi de la mayonnaise et des oignons hachés, mais troque le ketchup au cari pour de la sauce aux arachides. N’oubliez pas les serviettes en papier!

Où l’essayer: Vous trouverez des stands de frites dans la plupart des marchés et plusieurs comptoirs à emporter dans toute la ville. Notre suggestion? Le Vlaams Friteshuise Vleminckx sur Voetboogstraat, au centre-ville.

Oliebollen

Si votre croisière vous amène à Amsterdam pendant les fêtes, vous devez visiter un kiosque d’oliebollen, ces boules de pâte sucrée et frite. Similaires aux beignets aux pommes, mais en plus savoureux, ils peuvent être servis nature, avec des raisins secs ou des pommes, ou garnis de sucre à glacer. C’est un classique pour le réveillon du Nouvel An, mais les kiosques font leur apparition dès la mi-novembre, avant de disparaître le 1er Janvier.

Où l’essayer: Les kiosques sont dispersés dans presque tous les quartiers, mais les meilleurs oliebollend’Amsterdam, selon les lecteurs du journal local Het Parool, se trouvent en fait dans une boulangerie, De Bakkerszonen, dans l’est d’Amsterdam.

FEBO

Il faut l’admettre: FEBO n’a rien de chic, mais c’est tout de même une expérience de cuisine à emporter à ne pas manquer à Amsterdam. Imaginez une machine distributrice occupant une pièce entière dont les rangées de petites portes vitrées sont constamment réapprovisionnées. Derrière chacune d’elles se trouvent des plats fraîchement cuits, frits pour la plupart, tous délicieux, bien que leur valeur nutritive ne soit pas toujours au rendez-vous. Faites votre choix, payez et ouvrez la porte pour prendre votre achat.

Parfaitement salées, croquantes et frites, les kroketten (croquettes) sont un classique du FEBO.

Où l’essayer: Il y a des succursales FEBO dans toute la ville, dont une se trouve à 12 minutes à pied du port fluvial, sur la Oudezijds Voorburgwal dans le Quartier rouge.

 

Pin It on Pinterest

Share This