Recevez nos meilleures idées de voyages chez vous

Popup - Catalogue [FR]

Voici 7 villes qui représentent parfaitement ce que la Chine a de plus captivant à offrir.

Pour qui n’y a jamais mis les pieds, la Chine, berceau d’une des civilisations les plus anciennes sur la planète et pays d’origine de près d’un humain sur cinq, peut paraître intimidante, et pas seulement en raison des traditions et des normes uniques de ce territoire qu’on surnomme l’Empire du Milieu. Les contraintes physiques qui accompagnent les voyages en Chine, que ce soient les foules, l’air pollué ou encore la surcharge sensorielle, peuvent elles aussi être très exigeantes. Mais ce n’est qu’en plongeant au cœur des complexités culturelles chinoises que vous découvrirez que la nation la plus populeuse du monde compte aussi parmi ses plus merveilleuses.

Pendant l’hiver glacial de Mandchourie ou quand la chaleur estivale crée de la vapeur autour des formations karstiques de Yangshuo, un voyage en Chine est toujours une formidable célébration culturelle. Si vous arrivez avec l’esprit ouvert (et un solide appétit), vous repartirez la tête remplie d’inspiration et de reconnaissance. Tout ce qu’il rester à déterminer, c’est quelle ville visiter et combien de temps y rester!

1  |  Beijing: porte d’entrée sur la Chine

Peu importe le nombre de grandes villes du monde que vous ayez visitées, rien ne se compare à la première fois où vous marcherez sur la place Tian’anmen. C’est là, au milieu de monuments datant du communisme maoïste et de l’ère de la Chine impériale (le portrait de Mao est d’ailleurs suspendu au-dessus de l’entrée de la Cité interdite), que convergent les nombreux filons du passé de la Chine. La culture est apparente dans toute la ville: quand vous vous promenez à travers les maisons d’un hutong qui borde le lac Houhai; quand vous visitez le temple des Lamas, un monastère bouddhiste tibétain; quand vous assistez à un authentique spectacle d’opéra de Beijing au légendaire théâtre Liyuan… Beijing est aussi le lieu de départ de la plupart des circuits vers la Grande Muraille.

2  |  Shanghai: passerelle vers l’ouest

Si Beijing est à la convergence du passé et du présent du pays, Shanghai est plutôt le berceau de son avenir. En arpentant les rues entre les gratte-ciel de Lujiazui, vous aurez l’impression d’avoir atterri sur le plateau du prochain Blade Runner. Shanghai est aussi depuis longtemps la porte d’entrée de la Chine occidentale, comme vous le verrez en parcourant les boulevards bordés d’arbres de l’ancienne «concession française», résidence des marchands européens au début du 20e siècle. L’histoire a aussi une place prépondérante ailleurs dans la ville. L’expression la plus authentique de la culture shanghaienne se produit sans doute sur le Bund, un boulevard animé sur le bord de l’eau, là où la haute bourgeoisie internationale se rend pour boire un cocktail et discuter.

3  |  Chengdu: un monde de saveurs

Chengdu est connue dans le monde entier pour ses pandas en voie de disparition, mais elle est aussi réputée dans toute la Chine pour sa délicieuse cuisine. Nommée d’après la province où se trouve la ville, la cuisine sichuanaise s’articule autour du goût relevé du poivre de Sichuan, que l’on trouve dans la nourriture de rue comme les nouilles dàndàn miàn ou encore dans les plats haut de gamme servis (dans un menu fixe à 33 services, rien de moins) au célèbre Yu’s Family Kitchen. Parmi les autres aventures culturelles à vivre à Chengdu, mis à part le centre de recherche sur le panda géant, mentionnons la rue historique piétonnière de Jinli ainsi que le mont Emei, à environ 3 heures de train, et son temple Baoguo, où un petit nombre de voyageurs peuvent passer la nuit.

4  |  Xi’an: plus que des guerriers en terre cuite

La plupart des voyageurs se rendent à Xi’an, ancienne capitale occidentale de la Chine, pour voir les célèbres guerriers en terre cuite. Cependant, ce n’est là qu’un aperçu de toute la culture dont regorge la région. Commencez la journée en parcourant à vélo ou à pied les 14 km de fortifications datant du 14e siècle qui cernent la ville. Passez l’après-midi à explorer les vastes terrains entourant la Grande pagode des oies sauvages du 7e siècle, puis admirez le soleil se coucher au moment de l’illumination de la tour de la cloche datant de l’ère Ming, avant de terminer la journée dans le dynamique quartier musulman, où vous attendent des brochettes d’agneau grillé et des rou jia mo (le fameux «hamburger chinois») qui raviront vos papilles gustatives. Les expériences à Xi’an sont d’une telle richesse que c’est à se demander pourquoi ce n’est plus la capitale chinoise!

5  |  Guilin: tableau vivant de la Chine

Parmi les billets de banque chinois, celui de 20 yuans, qui illustre un radeau en bambou traditionnel sur une rivière sillonnant les hautes montagnes, est certainement l’un des plus beaux. Il ne s’agit pas d’une création romanesque par un artiste, mais bien d’une représentation artistique du véritable paysage de Yangshuo, dont les karsts et la majestueuse rivière Li forment le cœur du pôle touristique de la Chine centrale, Guilin. Sur la terre ferme, montez la colline jusqu’à la pagode de la longévité de Bouddha ou passez la matinée à explorer les rizières en terrasses de Longsheng, où des techniques agricoles millénaires sont encore utilisées. Arrêtez-vous ensuite au centre folklorique de la rivière Li pour en apprendre davantage sur les traditions culturelles des groupes ethniques minoritaires qui se sont établis à Guilin.

6  |  Xiamen: sympathique ville post-coloniale

Peu d’étrangers ont déjà entendu parler de Xiamen, la perle de la province côtière de Fujian. Et c’est justement ce qui rend cette destination si attrayante. Une fois sur place, prenez le traversier jusqu’à Gulangyu, une île piétonnière où l’histoire est littéralement imbriquée dans le paysage urbain. Bon nombre des structures qu’on y trouve remontent au milieu du 19e siècle, moment des premières incursions massives d’étrangers dans la Chine des temps modernes par suite de la fin de la première guerre de l’opium. De retour sur le littoral, visitez les cafés relax du quartier portuaire de Shapowei, de plus en plus branché, puis la galerie culturelle Shinegood, qui dispose d’une impressionnante collection d’objets antiques en jade.

7  |  Harbin: pays des merveilles hivernales

Que diriez-vous de braver des températures de -50°C pour marcher au milieu des châteaux de glace? Même si vous répondez «non» d’instinct, envisagez tout de même de visiter le festival international de sculptures sur glace et neige de Harbin. Chaque année, entre la fin décembre et la mi-février, de gigantesques structures s’élevant jusqu’à 100 m dans les airs – allant de l’architecture traditionnelle chinoise aux églises orthodoxes russes en passant par les personnages de bandes dessinées – sont sculptées dans la neige et la glace à partir d’énormes blocs coupés à même la rivière Songhua. Des salons de thé et des restaurants improvisés sont installés tout autour de la zone du festival, vous offrant un moment de répit si le froid devient trop intense.

 

Pin It on Pinterest

Share This